Suivez-nous sur @MaisDurable Partagez sur  :       

Nous sommes tous maïsivoresNous sommes tous maïsivores

Le maïs : on le mange, on en fait de la semoule et de la farine, on le presse pour en obtenir de l’huile, on le boit, on en extrait de l’amidon et du glucose… A l’état brut ou transformé, l’homme déguste le maïs sous toutes ses coutures.

Le maïs doux : un légume en or
Le maïs se déguste à travers de nombreuses recettes : préparé en salade, nature en guise d’accompagnement ou croqué à pleines dents à même l’épi. Outre ses atouts gustatifs, le maïs regorge aussi de la plupart des vitamines du groupe B. Il est plus riche en protéines que le riz tout en contenant cinq fois plus de fibres. Même en conserve, le maïs doux est un produit très frais : il est mis en boîte 6h seulement après sa récolte.

En semoule ou en farine : quand le maïs passe à la moulinette !
Le maïs est très présent dans notre alimentation quotidienne, transformé en semoule ou en farine : céréales du petit-déjeuner, barres croustillantes ou encore biscuits apéritifs. Le maïs est incontournable dans la fabrication de certains plats traditionnels dans le monde : polenta moelleuse en Italie, tortillas savoureuses et chips tacos craquants en Amérique,fameux potage de gaudes. La farine de maïs entre aussi dans la fabrication de produits artisanaux comme le pain au maïs. La France est le 2ème pays européen en terme de transformation semoulière.

L’huile de maïs pour tous les plats
Le maïs sert également à fabriquer de l’huile, ou plutôt les germes de maïs. L’huile de maïs a une forte teneur en acide linoléique et en vitamine E, ce qui lui confère une grande qualité diététique. Elle peut servir à la cuisson d’aliments de notre quotidien, à assaisonner des salades ou à frire des légumes.

Vous prendrez bien un peu de maïs dans votre verre ?
Le maïs se boit aussi ! Distillé, il entre dans la fabrication d’alcools très prisés : le gin qui est un alcool de maïs pur, le whisky qui allie maïs et malt d'orge ou encore, la bière dans laquelle l’amidon du maïs se mêle au malt d'orge et au houblon pour en améliorer le moelleux et la brillance. Avec modération, bien entendu !

L’amidon de maïs, source d’additifs naturels utilisés dans l’industrie alimentaire
Le maïs est présent dans la composition de nombreux produits : sauces, bouillons, potages, aliments diététiques, produits lactés, alimentation infantile, pâtisserie, chocolaterie, confiserie, biscuiterie, substitut aux matières grasses, desserts, crèmes glacées, confitures, compotes, liqueurs, boissons rafraîchissantes... Le maïs contient en effet de l’amidon qui peut être transformé en glucose. L’amidon de maïs, le glucose et leurs dérivés sont utilisés dans l’industrie alimentaire pour leurs propriétés liantes, épaississantes, gélifiantes, édulcorantes, anti-cristallisantes, humectantes, colorantes, acidifiantes…

 

  Le Saviez-vous ?
Le maïs est le 5ème légume le plus consommé en volume en France.
En France, 43 % de l’amidon produit provient du maïs.
Le maïs s’achète sous plusieurs formes : frais (en barquettes d’un ou plusieurs épis), en conserve (mélangé ou non à d’autres légumes), en surgelé (en grains ou en épis).
Le maïs aide à garder la ligne car il est à la fois pauvre en lipides et faible en calories : 97 kcal pour 100 grammes.

          « Cet épi m’épate »
        avec les hommes du maïs


       Découvrez une plante épatante, source    d’ingrédients végétaux pour des produits
du quotidien plus agréables, pratiques et naturels. Produits alimentaires, cosmétiques, médicaments, matériaux, emballages…
Le maïs répond à une multitude de nos besoins de manière durable.


Les Hommes du maïs : toute une filière*
au service
de la vie quotidienne

* AGPM, FNPSMS
et Gnis